Choix de la langue :

Newsletter

Sondage

Savez-vous lire l'étiquétage écologique des emballages ?
 

Evènements a venir

No events

Conseils pratiques

Eclairage LFC ou LBC

Dans le choix de l'éclairage des bâtiments, privilégiez l’utilisation de lampes…Lire la suite...

Commerce illégal de la faune : Les mauvaises pratiques

Dans le cadre des activités marquant la 44è édition de la Journée mondiale de l’Environnement, le MINEPDED a organisé une Conférence-Débat, le 03 juin 2016 au palais des sports de Yaoundé, sur le thème : « Le commerce illégal de la Faune ».

Le panel réuni pour l’occasion était constitué des cadres et principaux partenaires du Ministère en charge de l’Environnement, notamment :

-          M. Mbarga Narcisse, modérateur, représentant du CITES

-          M. Mbanga, Sous-directeur du partenariat local (MINEPDED)

-          Les Douanes Camerounaises, représentées par un inspecteur des Douanes

-          Interpol, représenté par un Commissaire de police

-          l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), représenté par M. Rémi JIAGHO

-          L’Ong LAGA,

-          Le Ministère des Forêts et de la Faune, représenté par la Direction des Forêts

-          World Wildlife Fund (WWF)

 

Il ressort des différents exposés présentés que la situation de l’exploitation de la faune au Cameroun reste inquiétante. Cependant, des échanges avec l’assistance ont permis d’éclaircir certains points énoncés au cours des présentations. Notamment le fait que les Douanes laissent passer pour la plupart du temps des cargaisons frauduleuses, contenant des cadavres de viandes de brousse. En réaction a tenu à préciser le représentant de la Direction Générale des Douanes, « à notre niveau nous ne pouvons pas distinguer les vrais des faux permis de chasse, entre autres ». Il a alors été souligné un besoin de renforcement des capacités en termes de maitrise des procédés techniques propres aux forêts, pour reconnaitre notamment les essences d’arbres, la flore et les animaux de brousse protégés par la législation camerounaise.

 

Selon M. ONDOUA Serges, Directeur du Développement des Politiques Environnementales, « les animaux de brousse sont classés en 3 catégories : A, B et C »

Au terme des 7 exposés enregistrés et des débats y consécutifs, M. WAGNOUN Valentin, Inspecteur N1 au Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, s’est dit ravi de la qualité des exposés de « haut niveau » auxquels il a assisté. « Au nom du Ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, je vous dis merci pour votre disponibilité ». A-t-il conclut.

 

 

 

Intranet



Visiteurs


Visits today:3
Visits total:308750
MINEP Copyright ©2009